Réunion du Club = mardi 12 mars 2024 à 20h30

Deux vélos en Amérique du Sud (S1 et S2)

, par Annie Carensac

Textes extraits des comptes rendus faits par Annie

Semaine 1
3 jours ne sont pas suffisants pour la découverte de cette mégapole qu’est Buenos Aires, ses quartiers tous différents, ses danseurs de tango...

Lundi, nous avons traversé le Rio de la Plata en bateau pour Colonia del Sacramento en Uruguay. Là changement de monde.

Petite bourgade coloniale aux ruelles pavées, (pas top à vélo) inscrite au Patrimoine de l’Unesco. Calme, reposant après les bruits incessants de Buenos Aires.
Aujourd’hui, notre première journée vélo (ça y est, les choses sérieuses commencent) s’est faite sous un temps gris, frais et venté. Changement radical avec les jours précédents.

Baisse brutale de la température. Nous sommes partis ce matin avec un petit 12°, pas chaud du tout. Le vent du Sud soufflait fort et ici le vent du Sud remonte depuis l’Antarctique, autant dire qu’il est bien froid. Le seul avantage, c’est qu’on l’avait dans le dos.
Nous remontons le long du fleuve Uruguay en direction des chutes d’Iguazú.
Ici, c’ est le printemps. Les arbres commencent à fleurir, la campagne est bien verte. Beaucoup de champs de céréales, encore vertes et de grands troupeaux de vaches dans les champs.
Nous sommes presque surpris tant les uruguayens sont gentils, souriants, prêts à nous aider pour tout, même si on ne demande pas. Sur la route aussi, ils sont respectueux...

Semaine 2
Nous remontons le long du fleuve Uruguay qui sépare l’Uruguay de l’Argentine. Une visite lors du passage à Fray Bentos s’impose : le musée de la révolution industrielle, inscrit au patrimoine mondial de l’unesco. Ce musée est installé dans une ancienne usine de transformation alimentaire qui exportait à travers le monde.

Mise au point de la technique de production d’extraits de viande par Liebig (chimiste allemand) et de la technique de conservation du corned-beef en boîte ainsi que des cubes de bouillon Oxo. ...

Après la visite, nous voilà partis en direction du pont international pour repasser côté argentin, en direction de Gualeguaychú. Nous nous sommes heurtés à un petit contre temps : les vélos ne sont pas autorisés sur le pont...

Qu’à cela ne tienne, nous discutons avec un chauffeur de camion et le tour est joué. Les vélos bien attachés sur le plateau nous voilà bien installés dans le camion.

... Arrivés à Conception, fatigués après 80 km et vent plutôt face, tout était occupé partout. Donc, à 20h, nous étions encore à la rue, en cuissard, en train de chercher où passer la nuit... En Dernier recours, nous sommes allés toquer chez les pompiers (los bomberos). Sauvés !
Le lendemain, le chef nous a improvisé une visite guidée de la ville, en voiture. Tous ces pompiers volontaires ont été d’une extrême gentillesse...

Paysandú, à nouveau en Uruguay cette fois, atteint dans l’après midi.
Notre voyage se poursuit normalement sous une température jusqu’à présent plutôt agréable.
Le vent nous accompagne souvent, pas toujours en notre faveur. Les nuits restent encore plutôt fraîches. Demain nous faisons notre dernière étape en Uruguay jusqu’à Salto...

février 2024 :

Rien pour ce mois

janvier 2024 | mars 2024